Le Moniteur des pharmacies n° 3222 du 21/04/2018
 

Stratégies

L’équipe

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


En 2016, des chercheurs israéliens ont réussi à déclencher l’action d’un médicament par la pensée. Donc uniquement quand on en a besoin. Et pas plus longtemps qu’il ne le faut. La technique fait appel, entre autres, à l’analyse et au décryptage des ondes cérébrales. L’expérience scientifique a été menée pour l’instant sur des cafards mais imaginons cette prouesse à taille humaine. Un tour de rein, une migraine qui pointe le bout de son nez, il suffira ainsi de vouloir être soulagé pour que le principe actif salvateur (qui aura été implanté au préalable dans une zone de stockage du corps humain ?) soit libéré dans le sang. Et à propos de cafard, quel bonheur de déclencher soi-même sa petite dose d’euphorisant en cas de coup de mou. D’ailleurs, cette découverte ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK