Le Moniteur des pharmacies n° 3221 du 14/04/2018
 

Temps Forts

Ouverture


La réforme systémique des retraites que s’apprête à engager le gouvernement a été au cœur de la deuxième édition des Rencontres de la CAVP, qui s’est tenue le 5 avril à Paris. La Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens défend un projet dans lequel elle demande que l’assiette de cotisations des pharmaciens n’excède pas un PASS (plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 39 732 euros pour 2018) et que les taux des cotisations soient réduits pour les professionnels libéraux. Par ailleurs, la CAVP dispose de 8,3 milliards d’euros de réserves à même de garantir les droits des affiliés jusqu’en 2040 et refuse qu’ils soient affectés au financement du régime universel.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK