Le Moniteur des pharmacies n° 3221 du 14/04/2018
 

Services

Angle droit


Journée de solidarité : L’employeur de Clémentine lui indique qu’elle travaillera le 1er mai au titre de la Journée de solidarité. La pharmacie sera de garde et l’effectuera à volets ouverts. L’employeur de Clémentine peut-il choisir cette date ? L’article L 3133-12 du Code du travail donne à l’employeur, à défaut d’accord de branche dans ce domaine, le choix de la date d’exécution de la Journée de solidarité. Cependant, l’article L 3133-11 du même code lui interdit de choisir la date du 1er mai. Donc l’employeur de Clémentine ne peut pas choisir cette date comme jour de solidarité. La pharmacie désignée de garde peut choisir de l’effectuer à volets ouverts. Dans ce cas, les salariés ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK