Le Moniteur des pharmacies n° 3221 du 14/04/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Afin de faire barrage aux fonds d’investissement spéculatifs, l’idée a germé au sein de la profession de créer son propre fonds d’investissement et de le confier à la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP). Sur le principe, la CAVP est d’accord pour que ce fonds professionnel soit financé et prélevé sur les 8,3 milliards d’euros de réserves qu’elle a constitués. Ce fonds pourrait être financé à hauteur de 20 millions d’euros environ. Il faciliterait l’accès à la propriété des jeunes diplômés n’ayant pas les moyens de s’installer en garantissant les dettes « juniors ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !