Le Moniteur des pharmacies n° 3221 du 14/04/2018
 

IMPOSITION DES PLUS-VALUES PROFESSIONNELLES

Services

Transactions

FRANÇOIS POUZAUD 

Prélèvement forfaitaire unique (PFU) ou barème progressif de l’IRPP, quelle modalité d’imposition des plus-values choisir lors de cessions de titres de sociétés soumises à l’IS ? Eléments de réponse.

Depuis le 1er janvier 2018, pour les sociétés relevant de l’impôt sur les sociétés, les intérêts, dividendes et plus-values sur cessions de titres sont taxés au taux unique de 30 %, se décomposant en 12,8 % d’IR et 17,2 % de prélèvements sociaux. S’ils y ont intérêt, les contribuables peuvent, lors du dépôt de la déclaration des revenus, opter de manière irrévocable pour une imposition au barème de l’IRPP et revenir au dispositif de taxation antérieur. Ils bénéficient alors de l’abattement de 40 % sur les dividendes et de l’abattement pour durée de détention pour les plus-values de cession de titres acquis avant le 1er janvier 2018. Cette option est annuelle et globale, c’est-à-dire qu’elle concerne l’ensemble des revenus et plus-values de l’année. D’une manière générale, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK