Le Moniteur des pharmacies n° 3221 du 14/04/2018
 

Edito

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Il vous aura peut-être échappé qu’un vieux dossier traîne encore dans les cartons, celui du décret « Services » sur les conseils et prestations jamais sorti dans le cadre de la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) de 2009. Le conseil national de l’ordre des pharmaciens a bien fait de mettre les pieds dans le plat à l’automne 2016, en saisissant le Conseil d’Etat après le refus de la ministre de la Santé de l’époque de publier ledit décret. D’autant que le refus de Marisol Touraine a été jugé illégal le 28 décembre dernier. Le décret devra donc être pris dans un délai de 6 mois, soit d’ici à fin juin. Pourquoi est-il donc si important ? Parce qu’il détermine les conseils et prestations que les officinaux pourront proposer, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK