Le Moniteur des pharmacies n° 3220 du 07/04/2018
 

Expertise

Autour du médicament

ANNE DROUADAINE 


L’année 2017 avait été une année marquante dans le traitement de l’hépatite C avec l’annonce de l’accès, pour tous les patients atteints, aux traitements innovants. La mise à disposition en ville des antiviraux d’action directe sur le virus de l’hépatite C était l’étape suivante. Cinq spécialités sont d’ores et déjà disponibles (Maviret, Sovaldi, Harvoni, Epclusa, Vosevi) et d’autres sont encore attendues. Le choix de la spécialité est réalisé en fonction de plusieurs critères, dont le génotype du virus en cause, le statut naïf ou déjà traité du patient et la présence ou non d’une cirrhose. La durée du traitement va ainsi de 8 à 24 semaines. Si la question de l’efficacité de ces antiviraux d’action directe n’a jamais été mise en cause, celle de leur prix a été le principal ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK