Le Moniteur des pharmacies n° 3220 du 07/04/2018
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  YOLANDE GAUTHIER 


Oui, si l’on en croit une étude publiée récemment. Elle décrit le cas d’un patient qui avait tenté de bloquer un éternuement en se pinçant le nez et en fermant la bouche. Résultat : une sensation de craquement dans le cou, des douleurs intenses et une quasi-impossibilité à se nourrir ou à parler. Les médecins ont constaté une déchirure à l’arrière de la gorge, un traumatisme rare. Selon les auteurs de l’étude, ce type de comportement peut aussi conduire à une perforation des tympans, à des problèmes pulmonaires ou, dans des cas encore plus rares, à une rupture d’anévrisme dans le cerveau. A vos souhaits ! Source : Snap, crackle and pop: when sneezing leads to crackling in the neck, Wanding Yang, Raguwinder ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK