Le Moniteur des pharmacies n° 3220 du 07/04/2018
 

Temps Forts

Ouverture


L’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) s’est à nouveau penchée sur la question de l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques. Dans un avis publié le 27 mars, elle conclut à « l’absence de preuve expérimentale solide permettant d’établir un lien de causalité entre l’exposition aux champs électromagnétiques et les symptômes décrits par les personnes se déclarant électrohypersensibles ». La question est toutefois complexe car, en l’absence de critères validés, le diagnostic de l’électrohypersensibilité repose sur l’autodéclaration des personnes. L’agence recommande la poursuite des travaux de recherche.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK