La prophylaxie pré-exposition au VIH - Le Moniteur des Pharmacies n° 3220 du 07/04/2018 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3220 du 07/04/2018
 

Expertise

Formation

Auteur(s) : NATHALIE ROBERT-CUNRATH 

L’association ténofovir/emtricitabine (Truvada), utilisée dans le cadre d’une RTU depuis janvier 2016, a reçu le 1 er mars 2017 une AMM dans la prophylaxie pré-exposition (en anglais pre-exposure prophylaxis : PrEP) pour réduire le risque d’infection par le VIH-1, en association à d’autres mesures de prévention. Entre le 4 janvier 2016 et le 31 juillet 2017, 5 352 personnes ont pu en bénéficier.

Qu’est-ce que c’est ?

La PrEP est une nouvelle méthode de prévention contre le VIH. Elle s’inscrit dans la stratégie globale de prévention de l’infection par le virus.

Qui est concerné ?

La PrEP s’adresse aux populations à haut risque de contracter le VIH :

– hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) ou personnes transgenres, et ayant eu notamment plusieurs IST dans les 12 derniers mois ;

– usagers de drogues injectables avec échange de seringue ;

– travailleurs du sexe/prostituées avec rapports sexuels non protégés.

La PrEP ne s’adresse pas aux personnes séronégatives ayant des relations sexuelles avec une personne séropositive indétectable sous traitement antirétroviral depuis au moins 6 mois, ni à une personne séronégative exprimant un souhait de procréation naturelle dans un couple sérodifférent.

Quels sont les limites ?

Truvada et ses génériques peuvent induire des effets indésirables peu graves et souvent transitoires : troubles digestifs, maux de tête… Plus rarement, une insuffisance rénale (réversible) ou une fragilité osseuse peuvent être observées. Les médicaments majorant la toxicité rénale (AINS...) sont déconseillés.

En cas d’infection concomitante par le virus de l’hépatite B (VHB), des troubles hépatiques peuvent survenir à l’arrêt de la PrEP.

Pour les femmes en âge de procréer, un moyen de contraception est conseillé. La prophylaxie peut cependant être envisagée chez les femmes enceintes. L’allaitement est contre-indiqué.

La prise de ténofovir/emtricitabine selon les modalités de la PrEP chez une personne séropositive peut conduire à des mutations de résistance du virus aux médicaments anti-VIH.

Sources : « Fiche de bon usage du médicament : la prophylaxie pré-exposition (PrEP) au VIH par Truvada », Haute Autorité de santé, mars 2017, has-sante.fr ; Modalités pratiques de la PrEP - Questions/réponses, sida-info-service.org ; Site de l’association AIDES, seronet.info.

Jugez-vous l'avenant économique à la convention pharmaceutique satisfaisant pour votre officine ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !