Le Moniteur des pharmacies n° 3219 du 31/03/2018
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  YOLANDE GAUTHIER 


Les labels bio ont pour vocation principale et initiale la protection de l’environnement. Mais ils ne garantissent en aucun cas la bonne tolérance des produits. On peut ainsi trouver dans leur composition des substances allergisantes contenues dans certaines huiles essentielles, ou encore de l’alcool desséchant pour la peau. L’utilisation de produits bio n’est donc pas dénuée de tout risque. Source : Table ronde « Controverses et mise au point sur la sécurité des cosmétiques », des laboratoires Expanscience.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !