Le Moniteur des pharmacies n° 3219 du 31/03/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Le collège de la Haute Autorité de santé considère que les modalités de prise en charge des APSI (allergènes préparés spécialement pour un seul individu) devraient « être harmonisées à celles de leurs alternatives thérapeutiques, à l’exception des formes injectables qui ne devraient pas relever d’une prise en charge par la solidarité nationale ». Soit un taux de remboursement de 15 % pour les APSI sublinguaux, au lieu de 65 % actuellement. Parmi les arguments énoncés pour justifier cette recommandation figure une efficacité des APSI faible et mal démontrée, qui devrait faire utiliser ces produits en traitement de deuxième ou troisième intention.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK