Le Moniteur des pharmacies n° 3219 du 31/03/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Près de 250 personnes sont une nouvelle fois descendues dans la rue samedi 24 mars pour manifester contre le retrait de licence de la pharmacie de Stéphane Labarre, à Nexon (Haute-Vienne). Le titulaire avait été autorisé à transférer sa pharmacie dans une zone commerciale en décembre 2014. Décision immédiatement contestée par des confrères auprès du tribunal administratif de Limoges, qui leur a finalement donné raison. Et la cour administrative d’appel de Bordeaux (Gironde) a confirmé l’annulation d’autorisation de transfert le 8 février 2018. La pharmacie Labarre ne peut plus vendre de médicaments depuis le 28 octobre 2017, minuit.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK