Le Moniteur des pharmacies n° 3219 du 31/03/2018
 

Vous avez la parole

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS POUZAUD 

Pensez-vous pouvoir atteindre l’objectif de substitution pour 2018 fixé à 90 % ?

OUI Ma pharmacie est déjà au-dessus de l’objectif national de substitution fixé pour 2018, et je pense que je n’aurai aucun souci à me maintenir au-delà des 90 %. Dès le démarrage du générique, la substitution dans mon officine est partie sur de bonnes bases : les médecins de mon quartier ont prescrit des génériques depuis le début en informant les patients qu’ils sont identiques aux princeps. Ainsi, mes clients n’ont jamais rechigné à les utiliser. La réussite de cet objectif dépend beaucoup du contexte de la pharmacie. La substitution obéit à la loi du tout ou rien. Dans certains quartiers de Perpignan (Pyrénées-Orientales) accueillant d’importantes communautés de gitans, certains de mes confrères galèrent à réaliser leurs objectifs face aux refus ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !