Le Moniteur des pharmacies n° 3217 du 23/03/2018
 

Services

Moniteur Expert


Délivrance pour un gardé à vue : Jean, officier de police judiciaire, se présente à la pharmacie avec une prescription d’Amlor 5 mg pour un patient en garde à vue. La pharmacie a été réquisitionnée pour délivrer l’ordonnance. L’officier n’a ni la carte Vitale du patient ni d’argent lui appartenant puisque les comptes de ce dernier ont été placés sous main de justice. La pharmacie peut-elle refuser de délivrer l’ordonnance ? Suite au placement en garde à vue, l’incriminé peut consulter un médecin. Une fois la prescription établie, l’autorité de police judiciaire réquisitionne une pharmacie pour délivrer les médicaments. Le non-respect de la réquisition est puni d’une amende de 150 €. Le patient n’ayant plus la disposition des comptes, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !