Le Moniteur des pharmacies n° 3217 du 23/03/2018
 

GESTION DU TEMPS

Stratégies

Equipe

CHLOÉ DEVIS 

Le peu d’appétence des pharmaciens pour le traitement de leur messagerie peuvent les amener à se laisser facilement déborder. Des règles simples, proposées par Sylvie Azoulay-Bismuth, formatrice en communication écrite et orale, auteure de « Etre un pro de l’e-mail »*, peuvent pourtant permettre d’optimiser ses échanges électroniques.

Consulter régulièrement sa boîte… mais pas intempestivement Une quarantaine de mails tombent quotidiennement dans une boîte mail professionnelle : un flux auquel les officinaux n’échappent pas. Or « à la différence des salariés qui passent leurs journées devant leur écran, les pharmaciens sont peu enclins à se laisser perturber par l’activité de leur boîte mail car ils ont bien d’autres préoccupations », note Sylvie Azoulay-Bismuth. La consultante recommande de prévoir des créneaux dédiés à cette opération dans la journée : « Le matin en arrivant pour un premier survol, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK