Le Moniteur des pharmacies n° 3216 du 17/03/2018
 

LEPTOPROL

Expertise

Nouveaux médicaments

ANNE DROUADAINE 

Avec une galénique inédite sous forme d’implant, Leptoprol constitue une alternative à Enantone LP 11,25 mg dans le traitement du cancer de la prostate hormonodépendant à un stade avancé.

INDICATION Médicament hybride* d’Enantone LP 11,25 mg, Leptoprol est un traitement à visée palliative indiqué chez les patients atteints de cancer avancé de la prostate hormonosensible. MODE D’ACTION L’acétate de leuproréline est un analogue synthétique de la LHRH, hormone hypothalamique contrôlant la libération des hormones gonadotrope (LH ou hormone lutéinisante et FSH ou hormone folliculo-stimulante). L’administration continue d’acétate de leuproréline entraîne une régulation négative des récepteurs hypophysaires et, par conséquent, une diminution des concentrations de LH, FSH et dihydrotestérone (DHT). La concentration de DHT étant réduite, la croissance du tissu prostatique cancéreux s’en trouve ralentie. POSOLOGIE Une dose unique de 5 mg une fois tous les 3 mois. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK