Le Moniteur des pharmacies n° 3216 du 17/03/2018
 

Expertise

Phytothérapie

CHANTAL OLLIER 

Très utilisée par les Romains pour les bains et la lessive (lavande viendrait du latin lavare , laver), la lavande était appréciée pour éloigner mites et punaises et tuer les poux, au point d’en oublier parfois ses vertus thérapeutiques.

DESCRIPTION La lavande vraie dite encore lavande officinale ou commune, est spontanée dans le bassin méditerranéen jusqu’à 1 800 m d’altitude. Ce sous-arbrisseau odorant d’environ 50 cm de haut présente des rameaux dressés non ramifiés. Ils portent des feuilles opposées, linéaires, à bords enroulés, de couleur vert cendré, absentes dans la partie supérieure de la plante. Les fleurs bleues à bleu violacé sont regroupées en glomérules formant un faux épi lâche sur un long pédoncule. Il existe plusieurs variétés de lavande. PRINCIPAUX CONSTITUANTS Huile essentielle (min 1,3 %) dont la composition varie en fonction du climat, de l’écologie, des conditions de récolte, avec pour principaux composants : linalol, acétate de linalyle, terpinène-4-ol, caryophyllène. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK