Le Moniteur des pharmacies n° 3216 du 17/03/2018
 

Temps Forts

Ouverture


L’Académie nationale de médecine estime dans un communiqué publié le 8 mars que « les vasoconstricteurs administrés par voie orale ne devraient être délivrés impérativement que sur prescription médicale ». Elle considère que ces médicaments, comme les vasoconstricteurs administrés par voie nasale, ont aussi un effet systémique avec risque d’effets indésirables graves, cardiovasculaires ou neurologiques. L’Académie de médecine justifie sa position pour sortir ces médicaments du conseil officinal : « Leurs nombreuses et fréquentes contre-indications (17 dans le Résumé des caractéristiques du produit) ne peuvent être exhaustivement vérifiées en l’absence de prescription médicale, faisant ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK