Le Moniteur des pharmacies n° 3215 du 10/03/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Les deux salles de consommation à moindre risque à destination des usagers de drogues ouvertes fin 2016 à Paris et Strasbourg (Bas-Rhin) présentent des « résultats très positifs, au moins pour les personnes concernées », a indiqué le 6 mars la ministre de la Santé Agnès Buzyn. L’objectif de cette expérimentation, qui doit durer jusqu’à fin 2022, est de mesurer l’impact de ces salles en matière de santé publique, d’acceptabilité sociale et d’ordre public.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK