Le Moniteur des pharmacies n° 3215 du 10/03/2018
 

MANAGEMENT

Stratégies

Equipe

CHLOÉ DEVIS 

A l’officine, il n’y a pas que les clients qui peuvent être agressifs. Au sein même de l’équipe, des tensions accumulées peuvent conduire au mot de trop. Pas question d’en faire un drame… ni de fermer les yeux. Recommandations d’experts.

De multiples facteurs peuvent entraîner une dégradation des rapports entre les collaborateurs d’une officine : « Une charge de travail mal répartie, des missions mal délimitées, des difficultés dans la relation client… à cela s’ajoutent des rythmes de travail parfois éprouvants, le tout au sein d’équipes composées de personnalités diverses », énumère Laurent Cobac, psychologue clinicien au sein du cabinet Empreinte humaine. Stéphane Felici, consultant-formateur chez Orsys, insiste sur cette dimension : « Etre confronté à des modes de fonctionnement et à des valeurs qui ne sont pas les nôtres peut donner lieu à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !