Le Moniteur des pharmacies n° 3215 du 10/03/2018
 

SERVICE SANITAIRE OBLIGATOIRE

Temps Forts

Enjeux

Instauré dès la rentrée universitaire 2018 avant sa généralisation en 2019, le service sanitaire représente pour tous les acteurs concernés une avancée majeure. Il suscite toutefois des inquiétudes de la part des facultés et des étudiants quant à sa mise en place dans un calendrier très serré. Analyse.

L’arrivée du service sanitaire, permettant la réalisation par des étudiants en santé d’actions de prévention au sein de la population, est unanimement saluée. « Enfin on se saisit de la prévention. L’approche d’une éducation populaire est également très positive pour nous », se réjouit Jordan Challier, vice-président en charge de l’enseignement supérieur à l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF). Même analyse spontanée le Pr Nicolas Lerolle, doyen de la faculté de santé d’Angers (Maine-et-Loire) : « On ne peut plus se contenter d’avoir une formation exclusivement dédiée au soin, très hospitalocentrée. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK