Le Moniteur des pharmacies n° 3214 du 03/03/2018
 

CURSUS UNIVERSITAIRE

Temps Forts

Focus

LAURENT LEFORT 


Les jeunes parlent aux jeunes. L’instauration du service sanitaire promis par Emmanuel Macron pendant la campagne aux élections présidentielles de 2017 concernera, dès la rentrée universitaire 2018-2019, 46 735 étudiants en santé dont 3 427 étudiants en pharmacie. Avant la généralisation en septembre 2019. Ce service sanitaire vise à initier tous les futurs professionnels de santé aux enjeux de la prévention primaire et à permettre la réalisation d’actions concrètes. Au lancement du dispositif, quatre thématiques sont retenues : alimentation, activité physique, addictions (alcool, tabac, cannabis, autres drogues illicites) et vie sexuelle. Par la suite, cette première liste pourrait bien s’enrichir de la sensibilisation à la vaccination ou à certains dépistages, aux troubles du sommeil, au risque lié aux écrans, à l’hygiène en général et buccodentaire en particulier, aux gestes qui ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK