Le Moniteur des pharmacies n° 3214 du 03/03/2018
 

Expertise

Phytothérapie

CHANTAL OLLIER  

Autrefois utilisé traditionnellement en Amérique comme diurétique, expectorant et dépuratif ; réputé anticancéreux, le trèfle rouge n’est plus aujourd’hui connu que comme un phyto-estrogène.

PRINCIPAUX CONSTITUANTS Flavonoïdes : hétérosides d’isoflavones (0,5 % minimum exprimé en aglycones : daidzeine, génistéine, formononétine, biochanine A, prunetine, irilone, pratenséine,calycosin), de flavonols (quercétine, kaempférol), de flavanone (naringénine). Dérivés des coumestanes : coumestrol, médicagol. Galactoglucomannane. Coumarines. Eléments minéraux. MÉCANISME D’ACTION Le trèfle rouge est connu pour son action estrogénique : agoniste des récepteurs aux œstrogènes, antagoniste des récepteurs à la progestérone, notamment (isoflavones, coumestanes, naringénine). Il se montre également antioxydant (composants phénoliques) et inhibe la croissance de cellules cancéreuses (isoflavones). Les études cliniques utilisent des extraits secs avec des résultats très variables quant à leur efficacité dans le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Allez-vous attribuer une prime de fin d’année (ou une augmentation) à vos collaborateurs ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK