Le Moniteur des pharmacies n° 3213 du 24/02/2018
 

DISPOSITIF MÉDICAL

Temps Forts

Focus

MATTHIEU VANDENDRIESSCHE 


Cela promet un nouveau bras de fer avec les audioprothésistes, après l’antécédent de l’assistant d’écoute, qui avait fini par se faire une place dans le code de la santé publique et donc, légalement, dans les officines en 2014. Cette fois, c’est un « appareil électronique correcteur de surdité » qui veut s’implanter dans les pharmacies. Il revendique un statut de dispositif médical à usage individuel tel que mentionné par l’arrêté de février 2002 qui liste les articles autorisés à la vente en officine. Cet appareil dénommé « DE17L » est proposé en marque blanche et distribué par le groupement Evolupharm sous la marque Audibest. Ne relevant pas du suivi par un audioprothésiste, il est préréglé pour plusieurs niveaux d’amplification de 0 à 35 décibels. Selon son fabricant, sa délivrance, uniquement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK