Le Moniteur des pharmacies n° 3213 du 24/02/2018
 

NOUVELLES MISSIONS

Temps Forts

Enjeux

PAR FRANÇOIS POUZAUD 

Après le bilan de médication, voilà que les syndicats pharmaceutiques souhaitent inscrire l’accompagnement des patients sous chimiothérapie orale au menu conventionnel. Dès 2018. Les arguments en faveur de l’officine ne manquent pas et l’enjeu est fort, pour les patients comme pour les payeurs.

L’intervention de Muriel Dahan, directrice des recommandations et du médicament à l’Institut national du cancer (INCa), sur les enjeux de la chimiothérapie orale et l’amélioration de la prise en charge des patients par le pharmacien d’officine, en ouverture des 10e Rencontres de l’USPO, le 31 janvier dernier avait tout l’air d’une perche tendue à l’un des invités, Nicolas Revel, directeur général de la CNAMTS. Pour Gilles Bonnefond, président de l’USPO, la profession ne doit pas rater le virage de l’ambulatoire : « Toute une série de médicaments arrive sous forme orale, plus confortable pour les patients. Mais pour qu’il n’y ait pas de perte de chances en termes d’efficacité, il faut mettre en place ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Allez-vous attribuer une prime de fin d’année (ou une augmentation) à vos collaborateurs ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK