Le Moniteur des pharmacies n° 3212 du 17/02/2018
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  ANNE DROUADAINE 


La glycoprotéine P (P-gp) est un transporteur membranaire responsable de l’expulsion hors de la cellule de nombreuses molécules endogènes ou exogènes et potentiellement toxiques. Ce transporteur est retrouvé au niveau de l’intestin, du foie, de la barrière hémato-encéphalique, du placenta, du rein et des lymphocytes. Il existe un polymorphisme important des gènes codant cette protéine qui est donc plus ou moins exprimée selon les individus. Parmi les médicaments que la P-gp transporte, se trouvent des agents anti-cancéreux, des médicaments cardiaques, des bêta-bloquants, des inhibiteurs de la protéase du VIH, des antibiotiques et des immunosuppresseurs. Un grand nombre de substrats de la P-gp sont également substrats du cytochrome P450 3A4. Certaines substances sont inductrices de la P-gp (rifampicine, ritonavir, dexaméthasone, millepertuis…), d’autres inhibitrices (vérapamil, amiodarone, kétoconazole, itraconazole, inhibiteurs de la protéase ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK