Le Moniteur des pharmacies n° 3212 du 17/02/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Près d’un millier de pharmaciens ont répondu le mois dernier à une enquête lancée par le syndicat USPO sur leurs attentes concernant les logiciels officinaux. Pour moitié seulement, les pharmaciens estiment que leur logiciel est capable de les aider à relever les défis qui se posent à eux. Près de neuf répondants sur dix (86,5 %) se disent intéressés voire très intéressés par des fonctions automatiques facilitant le suivi des entretiens pharmaceutiques et des bilans de médication pour patients âgés, qui vont se mettre en place cette année. Une même proportion (94 %) voudrait que le LGO permette la création et la consultation de dossiers médicaux partagés sur les postes des officines, tandis que les trois quarts des pharmaciens souhaiteraient que les dates de péremption des médicaments soient intégrées automatiquement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !