Le Moniteur des pharmacies n° 3212 du 17/02/2018
 

Temps Forts

Ouverture


C’est la hausse de signalements et de risques de ruptures de stock pour les médicaments d’intérêt thérapeutique majeur observée en 2017 par rapport aux années précédentes. C’est le cas notamment de la benzathine benzylpénicilline dans le traitement de la syphilis. Ces données non définitives proviennent de l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Deux pistes sont évoquées : l’augmentation du nombre de produits à risque de rupture d’une part, et les ruptures et risques de rupture répétés pour un médicament d’autre part. Parmi les actions de prévention, l’ANSM a souligné l’obligation depuis 2017 pour les industriels commercialisant des médicaments d’intérêt thérapeutique majeur de prévoir un plan de gestion de pénurie.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !