Le Moniteur des pharmacies n° 3211 du 10/02/2018
 

Temps Forts

Ouverture


… Elle ne connaît pas la dose maximale de paracétamol à administrer à un enfant. Ce pourrait bien être le message de la campagne d’affichage que prépare actuellement l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) pour prévenir la vente de médicaments dans les grandes surfaces. Début mars, les quelques 8 000 adhérents aux groupements de ce collectif recevront une affiche à apposer dans leurs officines. En attendant, c’est un courrier que tous les députés et sénateurs ont déjà reçu. Il leur rappelle les accidents iatrogènes provoqués par la vente « libre » de paracétamol en grande distribution dans des pays comme la Grande-Bretagne, les Etats-Unis ou encore la Suède, qui a d’ailleurs fait marche arrière sur cette mise à disposition non encadrée. Cerise sur le gâteau, l’UDGPO a engagé un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK