Le Moniteur des pharmacies n° 3211 du 10/02/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Pierre Goubeau, médecin généraliste, a été condamné le 25 janvier par la cour d’appel de Paris à verser à l’un de ses patients 27 500 euros en réparation de ses préjudices et 7 000 euros pour frais de justice. Le plaignant reprochait l’absence de prescription d’un dépistage du cancer de la prostate par dosage du PSA et toucher rectal dans les années suivant un check-up effectué dans un centre de santé, en 2002, au cours duquel avaient été constatés des troubles mictionnels et une prostate légèrement augmentée au toucher rectal. En outre, les juges ont estimé que, dans ce contexte, les plaintes régulières du patient sur sa fatigue à partir de 2004 auraient dû alerter le médecin. En 2007, un diagnostic de prolifération carcinomateuse avec métastases au niveau des os ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Constatez-vous un impact du mouvement des Gilets jaunes sur votre activité économique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK