Le Moniteur des pharmacies n° 3210 du 03/02/2018
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  AUDE RAMBAUD 


La protéinurie correspond à la présence de protéines dans les urines. En situation physiologique normale, leur concentration est très faible mais elle augmente au cours de la grossesse et peut croître dans plusieurs contextes pathologiques comme la fièvre, l’hypertension, le diabète et surtout une maladie rénale. Une protéinurie élevée peut alors être révélatrice de cette dernière. Une anomalie de la protéinurie est souvent découverte de façon fortuite suite à un examen de contrôle ou au cours d’une grossesse. Une protéinurie des 24 heures peut alors être prescrite pour mieux évaluer la sévérité du trouble avec une étude à la fois quantitative et qualitative des protéines présentes dans les urines collectées pendant 24 heures. En pratique, il s’agit de recueillir les urines pendant toute cette période chez ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Envisagez-vous de développer une activité de télémédecine dans votre pharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK