Le Moniteur des pharmacies n° 3210 du 03/02/2018
 

Edito

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Passe encore pour les 44 premières officines taclées en début d’année par la DGCCRF dans l’affaire Lactalis. Bénéfice du doute oblige, on peut se demander si les contrôles ont bien porté sur les produits appartenant à la liste concernée par les vagues de retraits. Ou encore se dire que l’affichage de la liste envoyée par les autorités était déficient. Peut-être même que les boîtes retirées des rayons n’avaient pas encore été expédiées au grossiste au moment de l’inspection. Mais pour les 13 suivantes et leurs 28 produits dénichés entre le 12 et le 26 janvier, c’est quoi la raison au juste ? Bien sûr on peut finasser. En pourcentage, 13 sur 1600, c’est très peu. C’est surtout plus que la GMS*. Il reste bien entendu à cerner avec justesse ce ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK