Le Moniteur des pharmacies n° 3209 du 27/01/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Ils sont 8 pharmaciens, 5 médecins libéraux et 11 autres personnes à avoir comparu entre septembre et octobre 2017 pour des faits d’escroquerie à l’Assurance maladie, infraction à la législation sur les stupéfiants et mise en danger de la vie d’autrui, commis entre 2006 et 2007 dans le cadre de l’un des plus vastes trafics de Subutex et Skénan démantelé en Ile-de-France. Les non professionnels de santé ont été relaxés concernant le « trafic », le délit n’étant imputable qu’aux professionnels de santé. Trois pharmaciens sont condamnés à 1 an de prison avec sursis, 2 autres à 18 mois avec sursis et un sixième a été reconnu coupable de complicité d’escroquerie mais dispensé de peine. Le tribunal correctionnel de Paris a estimé que, compte tenu des quantités délivrées, les praticiens ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK