Le Moniteur des pharmacies n° 3209 du 27/01/2018
 

Expertise

Aromathérapie

ANNE-HÉLÈNE COLLIN 

Les huiles essentielles peuvent engendrer des effets indésirables, potentiellement graves. Ces effets peuvent être évités lorsque les règles de bon usage et les précautions qui s’imposent sont respectées.

Neurotoxicité La toxicité : dommages temporaires ou permanents des fonctions neurologiques et/ou cognitives par action des HE fortement lipophiles sur les structures et les fonctions cérébrales. Les manifestations sont variables : troubles du sommeil, dépression du système nerveux central, états d’excitation, troubles de la coordination, convulsions, psychoses…, pouvant aller jusqu’au coma et parfois la mort. Principales HE concernées : HE à cétones (menthe poivrée, romarin CT camphre, lavande aspic…), mais aussi HE à 1,8-cinéole (Eucalyptus globulus…), à anéthole (fenouil, badiane, anis vert…). Prévention : éviter leur utilisation (en tout cas exclure la voie orale) chez les femmes enceintes et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK