Le Moniteur des pharmacies n° 3209 du 27/01/2018
 

Expertise

Autour du médicament

ANNE DROUADAINE 


La spécialité Nebcine (tobramycine) solution injectable a fait l’objet d’une alerte de l’ANSM et du laboratoire X.O, mardi 23 janvier, rappelant que cette spécialité doit uniquement être administrée par voie intramusculaire ou intraveineuse. Plusieurs cas de mésusage par voie inhalée ont ainsi été identifiés. Or, la forme pharmaceutique est inadaptée à une telle utilisation. Par ailleurs, la présence de sulfites sous forme d’anhydre sulfureux peut entraîner ou aggraver des réactions de type anaphylactique ou provoquer des réactions sévères et un bronchospasme. Pour rappel, les médicaments destinés à la nébulisation disponibles en officine sont au nombre de 11. Parmi eux, la spécialité Tobi, à base de tobramycine, dispose d’une AMM dans le traitement au long cours des infections pulmonaires chroniques dues à Pseudomonas ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK