Le Moniteur des pharmacies n° 3208 du 20/01/2018
 

Edito

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


La pharmacie doit entrer dans son troisième âge, a expliqué le 12 janvier dernier l’économiste Olivier Babeau, lors d’une journée de conférences sur la conduite du changement organisée par le groupement Giphar. Après l’époque des préparations (1er âge), après celle du commerçant détaillant (2e âge), il est temps de passer à l’ère de l’intermédiaire de santé polyvalent. Une évolution dictée d’ailleurs par la double menace qui pèse sur une profession prise en étau entre le financement contraint du système de santé et l’appétit grandissant d’acteurs à la légitimité aussi discutable que leur maniement des outils numériques est agile. Leur but ? Il est on ne peut plus simple : détourner à leur propre profit l’activité commerciale générée par les produits de santé. Et parmi les stratégies imaginées pour que l’officine garde ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK