Le Moniteur des pharmacies n° 3207 du 11/01/2018
 

PARCOURS

Services

Transactions

FRANÇOIS POUZAUD 

En procédant à la réduction du capital d’une SNC, Raphaël Duranton a pu acquérir les parts d’un des deux associés qui partait à la retraite, sans avoir à emprunter personnellement.

Approchant doucement la quarantaine, Raphaël Duranton décide de s’installer, avec une préférence pour le rachat de parts de société. « J’avais peur de reprendre une affaire en solo ; l’association m’emballait davantage », explique-t-il. Le cabinet de transactions Pharmacessions lui propose une affaire répondant à ses aspirations : la pharmacie de la Vallée de la Loire, située à Retournac, en Haute-Loire. Cette SNC (société en nom collectif) est exploitée par deux pharmaciens depuis 1993, réalise un chiffre d’affaires (HT) de plus de 2,1 M€ et jouit d’une belle rentabilité (EBE de 15,50 %). Associés à parts égales Le plus âgé souhaite céder ses parts (50 %) afin de faire valoir ses droits à la retraite, alors que l’associé restant, à 57 ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK