Le Moniteur des pharmacies n° 3206 du 05/01/2018
 

Expertise

Questions de comptoir

ANNE DROUADAINE 


réponse Oui, jusqu’à l’âge de 19 ans. La prévention des infections à papillomavirus humain (HPV) par vaccination est recommandée et remboursée chez les personnes atteintes d’une immunodépression congénitale ou acquise. Chez les patients transplantés d’organe solide, l’incidence des infections à HPV est environ 17 fois plus élevée que chez les personnes immunocompétentes, avec un risque plus élevé d’évolution vers des lésions tumorales ano-génitales. L’efficacité du vaccin reste à évaluer chez les patients transplantés mais deux études montrent une immunogénicité satisfaisante en post-transplantation. Pour les adolescents transplantés non vaccinés au préalable, la vaccination HPV est recommandée avec un schéma classique à 3 doses. A noter, pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, la vaccination HPV par Gardasil est recommandée jusqu’à l’âge de 26 ans. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK