Le Moniteur des pharmacies n° 3206 du 05/01/2018
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Attention à la confusion entre Lamisil et Lamictal ! La délivrance du second (lamotrigine anti-épileptique) à la place du premier (terbinafine antifongique) peut en effet conduire à une toxidermie parfois grave (syndrome de Stevens-Johnson, syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse). Une étude, présentée par le Dr Charles Cassius (hôpital Henri-Mondor, à Créteil, Val-de-Marne) lors des Journées dermatologiques de Paris (12-16 décembre 2017), a aussi recensé un cas de confusion entre Météoxane (siméticone + phloroglucinol) et méthotrexate, et un autre cas de confusion entre Daktarin (miconazole) et Dakin. Les noms de marque sont plus pourvoyeurs de confusion que les DCI, précise l’étude. La prescription de médicaments dans une mauvaise indication est également une source importante de toxidermie sévère, selon une autre étude présentée par le Dr Guillaume Chaby (université Paris-Est, à Créteil) : « ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !