Le Moniteur des pharmacies n° 3198 du 11/11/2017
 

HYGIÈNE DU CORPS

CHLOÉ DEVIS 

Avec un chiffre d’affaires en croissance de + 1,1 %, le marché de l’hygiène du corps a de quoi se faire mousser. Le débat sur l’innocuité des ingrédients cosmétiques et la part croissante des peaux sensibles poussent les consommateurs dans les officines.

Al’officine, le marché de l’hygiène du corps, comprenant les déodorants, les gels douche et l’hygiène intime, sort grand gagnant de l’inquiétude croissante de la clientèle sur la qualité et l’innocuité des ingrédients des produits. Dans ce contexte, « les marques pharmaceutiques bénéficiant de la caution des professionnels de santé emportent l’adhésion des consommateurs », note Ondine Rouyer, chef de produit chez Rogé Cavaillès. Ainsi, si la GMS pèse encore 80 % des ventes de gels douches, cette part de marché tend à diminuer. Le prix reste toutefois un moteur d’achat privilégié sur lequel les marques présentes en officine doivent se battre. Cet argument a conduit quelques laboratoires à emboîter le pas des grandes surfaces en lançant des grands formats familiaux. Parmi les trois catégories de produits, ce sont « ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !