Le Moniteur des pharmacies n° 3198 du 11/11/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Indiqué dans les formes très actives de sclérose en plaques rémittente-récurrente, le fingolimod (Gilenya) peut provoquer des arythmies ventriculaires polymorphes, avec une issue fatale dans certains cas. C’est pourquoi ce médicament est désormais contre-indiqué chez les personnes qui présentent certaines maladies cardiaques : antécédents dans les six derniers mois d’infarctus du myocarde, d’angor instable, d’accident vasculaire cérébral, d’accident ischémique transitoire ou d’insuffisance cardiaque, arythmie sévère, bloc auriculoventriculaire…

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !