Le Moniteur des pharmacies n° 3194 du 14/10/2017
 

PROTECTION SOCIALE DES SALARIÉS

Temps Forts

Enjeux

Anne-Charlotte Navarro

Le 2 octobre 2017, la FSPF, la CFDT, la CGC et la CGT ont signé un accord pour recommander aux titulaires d’assurer la protection sociale des salariés de leurs officines auprès de l’APGIS à partir du 1 er janvier 2018. Klésia a donc bel et bien perdu le monopole sur le marché de la pharmacie d’officine. Ce que cela peut changer. Ou pas.

En 2013, le Conseil constitutionnel a ouvert la porte à la mise en concurrence des régimes de complémentaire santé dans l’ensemble des branches professionnelles. En juillet dernier, les derniers accords désignant Klésia comme assureur unique des pharmacies sont arrivés à échéance. Les syndicats n’ont cependant pas trouvé de consensus pour confier à nouveau la protection sociale à un assureur unique. Que signifie « recommander » une complémentaire santé ? « Le changement de législation ne nous permettait plus de désigner un assureur unique pour la branche, mais nous voulions conserver et exercer un vrai droit de regard ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !