Le Moniteur des pharmacies n° 3173 du 15/04/2017
 

DIABÈTE

Stratégies

Marchés

CHLOÉ DEVIS 

Si la e-santé offre des débouchés très prometteurs dans le suivi du diabète, le marché de l’autosurveillance glycémique en officine reste essentiellement soutenu par les appareils de mesure classiques. Ce qui n’exclut pas des évolutions pour faciliter la vie des patients.

Réservée aux patients diabétiques de type I et certains patients de type II, l’autosurveillance glycémique (ASG) inclut les lecteurs de glycémie, les bandelettes réactives, les lancettes et les autopiqueurs qui sont nécessaires à sa pratique quotidienne. A la fin de janvier dernier, ce marché observait en cumul annuel mobile une progression de plus de 2 % en volume et de 1 % en valeur dans le circuit des pharmacies pour un chiffre d’affaires de près de 490 millions d’euros selon Quintiles-IMS. « En 2016, environ 570 000 lecteurs de glycémie et plus de 1 milliard de bandelettes réactives ont été distribués en officine ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !