Le Moniteur des pharmacies n° 3172 du 08/04/2017
 

Vous avez la parole


« On continue de glisser doucement vers un salariat déguisé. Fixons un minimum de revenus par pharmacien, et laissons les vendeurs de crème-pour-le bout-du-nez (dont je fais un peu partie), arrondir leurs fins de mois. Moins d'hypocrisie. Petite précision : dans ce schéma, je veux 35 heures et 5 semaines de congés... » Actualité publiée le 20 mars 2017 sur  lemoniteurdespharmacies.fr

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !