Le Moniteur des pharmacies n° 3172 du 08/04/2017
 

NÉGOCIATIONS SOCIALES

Temps Forts

Enjeux

Anne-Charlotte Navarro

Signé le 28 mars par les partenaires sociaux, un protocole d’accord modifie les règles de prise en charge de l’Assurance chômage. Ce texte, applicable à compter du 1 er septembre prochain, n’est pas sans conséquence pour l’officine.

Un salarié qui perd involontairement son emploi peut prétendre à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE). Le 28 mars, l’accord signé par les représentants patronaux (Medef, Confédération des PME et Union des entreprises de proximité-U2P, incluant l’Union nationale des professions libérales) et salariés (CFDT, CFTC, CFE-CGC et FO) change légèrement le taux de cotisation patronale et les règles d’indemnisation pour les chômeurs. Ce protocole d’accord sera confirmé dans les prochaines semaines par la signature d’une convention. Le titulaire paiera plus pour le chômage de ses salariés Lors du versement du salaire chaque mois, le titulaire et le salarié, adjoint ou préparateur, contribuent à l’Assurance chômage. Le taux de cette cotisation, qui s’élève actuellement à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK