Épisode 24 Oscar a la varicelle - Le Moniteur des Pharmacies n° 3171 du 01/04/2017 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3171 du 01/04/2017
 
UNE ANNÉE DANS LA VIE DE MADAME MARTIN

Expertise

Feuilleton

Auteur(s) : ANNE DROUADAINE 

Oscar, 9 ans, le dernier fils de Madame Martin, a de la fièvre et de petites vésicules sur tout le corps depuis quelques jours. En l’absence d’amélioration, Madame Martin l’emmène chez le médecin.

Lundi 27 mars

Au cabinet du Docteur Dubois

– Docteur Dubois : Bonjour Oscar, bonjour Madame Martin. Comment allez-vous ? Oh dis donc Oscar, c’est une belle varicelle que tu nous fais là !

— OSCAR: Oui, ça gratte vraiment.

– Madame Martin : Il a de plus en plus de boutons depuis vendredi et les médicaments n’y font rien ! Même sur les paupières. J’ai désinfecté avec de la chlorhexidine en dosettes. J’ai hésité à mettre de l’éosine.

– Vous avez bien fait. Il faut éviter l’utilisation d’antiseptiques colorés et l’éosine n’est pas un bon désinfectant. Vous devez continuer à désinfecter les boutons avec la chlorhexidine.

– Je crois qu’ils ont des savons avec antiseptiques à la pharmacie, ce sera plus pratique.

– Non, il vaut mieux éviter les savons antiseptiques. Préférez une douche à l’eau tiède et à l’aide d’un savon dermatologique. Puis appliquez la chlorhexidine sur chaque bouton. Vous avez mis une crème ou un autre produit ?

– Non non, je voulais mettre du talc pour assécher mais je n’en avais plus.

– D’accord. Heureusement que vous n’aviez pas de talc, car c’est contre-indiqué en cas de varicelle.

– Ah bon, mais ça ne se faisait pas avant ?

– Peut-être, mais plus maintenant. En fait, des débris cutanés risquent de rester sur la peau et conduire à une surinfection des lésions. Je vais aussi prescrire un antihistaminique pour diminuer les démangeaisons. Tu préfères en sirop ou comprimé ? Tiens, tu vas monter sur la balance, on va voir combien tu pèses.

— 30 kg. Je préfèrerai en sirop, si c’est possible.

– Alors, Primalan en sirop dans ce cas, 3 cuillères mesures, matin et soir. Tu vas peut être avoir un peu envie de dormir. De toute façon, pas d’école pour le reste de la semaine.

– Madame Martin : Vous pourriez aussi prescrire du Doliprane en sachet et de l’Advil ? J’en ai pas mal utilisé…

– En cas de varicelle, vous pouvez continuer à lui donner du paracétamol mais pas d’ibuprofène, ni un autre anti-inflammatoire, ni d’aspirine.

– Ah mince, décidément. Mais pourquoi ? C’était vraiment très efficace la dernière fois.

– Les anti-inflammatoires peuvent induire une surinfection des boutons et doivent donc être évités. Quant à l’aspirine, en cas de virose chez l’enfant, elle peut provoquer une pathologie rare mais grave appelée syndrome de Reye. S’il a de nouveau des pics de fièvre, vous pouvez donc poursuivre le paracétamol, 1 sachet de 500 mg toutes les 6 heures.

– J’aurais vraiment dû aller à la pharmacie avant de lui donner quelque chose. Oscar doit partir en voyage scolaire à la fin de la semaine prochaine. Ce sera possible ?

– Oscar est contagieux tant que des vésicules apparaissent, qui forment des croûtes 5 à 7 jours après. Oscar ne sera alors plus contagieux. La guérison survenant le plus souvent en 10 à 15 jours, oui, il devrait pouvoir partir.

– Merci, Docteur pour ces renseignements.

A la pharmacie

– M. Galien : Bonjour Madame Martin.

– Bonjour, je viens chercher des médicaments pour Oscar. Il a la varicelle. Nous sortons de chez le médecin.

– Je vous prépare ça.

– J’ai une petite question à ce propos : ma fille Mylène est enceinte et vient samedi. Y a-t-il un risque pour le bébé ?

– Cela dépend si votre fille a déjà eu la varicelle ou non.

– Elle l’a eue à 5 ans.

– Dans ce cas, pas de problème. La gynécologue avait dû lui poser la question en amont de la grossesse, car il existe un vaccin si besoin.

– Ah bon ? Je ne savais même pas. J’aurais fait vacciner Oscar sinon.

– La vaccination n’est pas recommandée en France chez les enfants.

– Mais pourquoi ? Ce n’est pas très agréable tout de même.

– Il faudrait que 90 % des enfants soient vaccinés pour que ce soit vraiment efficace, ce qui est peu probable. On risque donc de déplacer la maladie à l’âge adulte, or la varicelle à l’âge adulte est plus sévère et comporte un risque plus important de complications, pulmonaires notamment. La vaccination est recommandée par exemple chez les femmes en âge de procréer ou encore chez les adolescents entre 12 et 18 ans n’ayant pas d’antécédents de varicelle.

Après le départ de Madame Martin :

– Emma l’étudiante : Je n’arrive pas bien à me souvenir de toutes les vaccinations. En plus, ça change tous les ans.

– Oui, et la prochaine édition du calendrier vaccinal ne va plus tarder. Mais il y a le disque des recommandations vaccinales qui récapitule tout. C’est bien pratique si tu as un doute. 

Nous remercions le D r Brice Le Taillandier pour son aimable relecture. Sources : Cas clinique « Piqué ? », La Revue du praticien Médecine générale, tome 30, n° 958, mars 2016 ; « Maladies éruptives de l’enfant », D r Eric Jeziorski, D r Michel Maestracci, D r Didier Bessis, La Revue du praticien, Vol. 63, octobre 2013 ; « Rougeole, grippe, varicelle chez la femme enceinte », Caroline Charlier Woerther, 18 e colloque sur le contrôle épidémiologique des maladies infectieuses, mars 2013 ; « Varicelle », INVS-Santé Publique France, avril 2009 ; Calendrier vaccinal 2016.

À RETENIR


• La varicelle est une maladie très fréquente et contagieuse, le plus souvent bénigne : environ 700 000 cas en France chaque année, dont 90 % surviennent avant 10 ans. Elle est présente toute l’année, avec un pic printanier.

• C’est la manifestation d’une primo-infection par un virus du groupe Herpès, le virus de la varicelle et du zona (VZV : varicella-zoster virus).

• La transmission interhumaine est directe, soit par voie respiratoire par inhalation de gouttelettes de salive, soit par contact avec les lésions cutanées. La période d’incubation est de 2 à 3 semaines et la contagiosité débute 2 à 4 jours avant le début de la maladie et se poursuit jusqu’à l’apparition de croûtes (généralement 5 à 7 jours après l’éruption des vésicules).

• La varicelle se traduit dans un premier temps par une fièvre modérée jusqu’à 38 °C et une éruption maculopapulaire (rougeurs surélevées de la peau) pendant quelques heures, puis, vésiculaire. Les vésicules sèchent en quelques jours et se transforment en croûtes qui tombent au bout d’une semaine. La guérison survient le plus souvent en 10 à 15 jours.

• Le traitement est symptomatique. Il repose sur des soins d’hygiène (1 à 2 douches quotidiennes avec un savon dermatologique ne contenant pas d’antiseptique, éviter les bains) et l’application d’antiseptiques cutanés non alcoolisés comme la chlorhexidine, essentiels pour prévenir les surinfections. Eviter les poudres, en particulier le talc (contre-indiqué en raison du risque de surinfection cutanée par accumulation sur la peau de débris surinfectés). Un traitement antihistaminique en cas de prurit et un traitement antalgique par paracétamol sont également utiles. En revanche, l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont contre-indiqués en raison du risque de syndrome de Reye pour l’aspirine et du risque de surinfection pour les AINS.

• Le port de gants et les ongles coupés court évitent les lésions de grattage.

• Après la guérison de l’infection, le virus de la varicelle persiste à l’intérieur des ganglions nerveux et est susceptible de se réactiver à l’occasion d’une baisse de l’immunité cellulaire, provoquant alors un zona.

• Il existe un risque de fœtopathie et de varicelle néonatale lorsqu’une femme enceinte est infectée pouvant conduire à des malformations chez le fœtus.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !