Des médecins belges refusent la prescription électronique - Le Moniteur des Pharmacies n° 3171 du 01/04/2017 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3171 du 01/04/2017
 
INFORMATISATION

Temps Forts

Focus

Auteur(s) : JEAN-LUC DECAESTECKER  

Encore facultative pendant toute cette année 2017, la prescription électronique, ou Recip-e*, sera obligatoire pour tous les médecins belges au 1er janvier 2018. Si cette obligation ne change rien pour le patient, ce dispositif suscite depuis peu un scénario catastrophe, avec la menace de voir des médecins âgés de plus de 55 ans rendre leur tablier. Une enquête menée fin février par l'Association des généralistes de la région de Baudour, en Wallonie, a en effet révélé que 8 des 21 médecins en exercice ont l’intention de mettre fin à leur activité si cette obligation leur est maintenue. « Nous sommes meurtris et découragés par l'obligation de nous informatiser afin de continuer à prescrire », peut-on y lire. 1 300 médecins francophones âgés de plus de 55 ans, sur un effectif total de 6 305 médecins, seraient ainsi concernés. Globalement, ces praticiens sont rebutés par cette médecine 2.0 qui les oblige à changer de pratique et les surcharge de travail administratif via l’encodage des dossiers médicaux informatisés (DMI), notamment. Un accord prévoyait l'échelonnement de cette obligation à 2020. Pour Marc Moens, président de l'ABSyM (association belge des syndicats médicaux) et de l'ASBL Recip-e (association sans but lucratif), « il faut trouver une solution ». Charles Ronlez, porte-parole de l'Association des pharmaciens belges (APB), regrette de son côté « un manque de communication ». Il explique que le fait que l'Europe ait mis l'informatisation de la santé au rang des indicateurs de référence est la cause de « la marche forcée des politiques ». Reconnaissant qu'il « est impossible d'avoir une telle transition en si peu de temps tant il y a encore de travail », il appelle les autorités à une prise de conscience.

* Système qui permet le stockage temporaire de prescriptions de soins ambulatoires électroniques et cryptées.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !