Le Moniteur des pharmacies n° 3171 du 01/04/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

AUDE RAMBAUD 


La colposcopie consiste à regarder à travers le conduit vaginal pour mener une analyse approfondie du col de l’utérus et effectuer une biopsie si nécessaire. L’examen est généralement demandé en cas de frottis anormal. L’examen est réalisé en position gynécologique après mise en place d’un spéculum. Le médecin badigeonne le col avec deux réactifs qui opacifient les zones pathologiques indétectables autrement. Il s’agit d’acide acétique — vinaigre très dilué qui ne provoque aucune brûlure — et de lugol, une préparation iodée qui nécessite d’informer son médecin en cas d’allergie à l’iode. Le médecin observe ensuite le col à l’aide d’un appareil grossissant appelé colposcope (loupe binoculaire avec plusieurs niveaux de grossissement). Une fois la zone pathologique bien localisée, le médecin peut effectuer deux à quatre microbiopsies, le plus souvent indolores. Les appareils ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Envisagez-vous de réduire vos stocks de tubes de doses et granules d’homéopathie ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK