Le Moniteur des pharmacies n° 3170 du 25/03/2017
 

MATÉRIEL MÉDICAL

Temps Forts

Focus

MAGALI CLAUSENER 


Près de 63 % des pharmaciens ne sont pas contactés par les patients qui sortent de l’hôpital afin qu’ils puissent leur fournir du matériel médical. Ils sont pourtant près de 84 % à souhaiter assurer leur prise en charge. Ces chiffres résultent de l’enquête lancée par la Conférence nationale des URPS de pharmaciens libéraux (CNUPL), le 22 février. Relayée par plusieurs URPS, 3 378 pharmaciens ont répondu dont 3 133 à la totalité du questionnaire. « J’ai proposé ce sondage à la CNUPL afin d’évaluer pour la première fois le ressenti des pharmaciens et le pourcentage de frustration de nos consœurs et confrères. Or, nous avons tous été victimes de détournements de patientèle et nous avons tous constaté que le libre choix du patient n’est pas respecté en sortie d’hôpital », explique Michel Siffre, président de l’URPS PACA ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK